Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.

Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part ! »


Légende amérindienne

TM

En nous éveillant à la sagesse du 0 = Un™, notre regard sur le monde se modifie et tout devient positivement différent. Nous voyons la beauté cachée de la vie et la magnificence de l’existence. L’esprit de domination et de destruction est transcendé en une Conscience d’amour, de sagesse et de non-violence. En notre cœur, nous nous éveillons à notre vraie nature (Samadhi) et dans le cœur de l’humanité, l’ignorance de la guerre fait place au Noble Art de la Paix.

 

D’un point de vue spirituel, rassembleur et humaniste, 0 = Un™, la Formule de la Paix, est l’authentique Expérience de la Conscience (Homo nosce te ipsum), grâce à l’expérience de la Vacuité, la grande Loi de l’interconnexion, le 0, qui nous éveille à l’Unité Absolue, le Tao de la vie, le Un, 0 = Un™.

Aujourd’hui, dans le ici et maintenant, la Conscience de l’humanité est mûre pour une renaissance à la beauté cachée émanant du 0 = Un™, la clé de voûte le 0, d’un ciel sur terre, le Un, grâce au valeureux chemin de la cessation de la souffrance.

C’est la grande victoire sur l’ego, celle qui mène à une vision claire de la réalité, à un humanisme conscient. La femme ne porte plus le péché, le masculin n’a plus le pouvoir de vie et de mort sur le féminin, femme ou homme nous sommes à l’image de la claire lumière de la Conscience, la vérité s’est universalisée, la vie s’émancipe dans la synergie et la beauté des différences.

 

En renaissant au 0 = Un™, la Formule de la Paix, nous devenons l’exemple concret et prenons la responsabilité d’être ce changement que nous souhaitons voir ardemment en ce monde.